Livres lus en novembre 2019

Construire une maison (1906) de Jack London, Éditions du Sonneur, 2006 Mary Ventura et le 9ème royaume (1952) de Sylvia Plath, Éditions La Table Ronde, 2019 Amazonia (2019) de Patrick Deville, Éditions Seuil, 2019 L’Etrange fraternité des lecteurs solitaires (2019) de Patrick Deville, Éditions Seuil, 2019 Les Anneaux de Saturne (1995) de W.G. Sebald, Éditions … Lire la suite Livres lus en novembre 2019

‘Les Alpes’ d’Élisée Reclus (2015) : sous peine d’amoindrissement (extraits)

Recueil de lettres et de textes d’Élisée Reclus, accompagnés de textes de proches de l’écrivain géographe, l’anarchiste James Guillaume (1844-1916) et le cartographe Charles Perron (1837-1909), paru en 2015 aux Éditions Héros-Limite dans la collection Feuilles d’herbe. Quelques extraits : Certes j’ai plus vécu pendant une heure d’admiration devant les rochers et les neiges de … Lire la suite ‘Les Alpes’ d’Élisée Reclus (2015) : sous peine d’amoindrissement (extraits)

‘Le Loup des mers’ (1904) de Jack London : vaisseau fantôme

Notes, manuscrites puis tapuscrites, sur Le Loup des mers (The Sea-Wolf, 1904) de Jack London, publié aux éditions Phébus Libretto (2017 pour cette édition), traduit de l’anglais par Louis Postif, traduction reprise par Paul Gruyer, Philippe Gerval et Isabelle Philippe. Suite au clavier : Toute la dimension fantomatique du livre s’explique peut-être par l’introduction sous … Lire la suite ‘Le Loup des mers’ (1904) de Jack London : vaisseau fantôme

‘L’Affaire La Pérouse’ (2019) de Anne-James Chaton : voilà comment cela a pu se passer

Notes manuscrites sur L’Affaire La Pérouse de Anne-James Chaton, paru en 2019 aux éditions P.O.L. Enquête poétique sur une disparition en mer : 22 hypothèses (+ quelques chants de matelots et autres dialogues, sur le pont principal ou dans le gaillard d’avant). Et pour la seule 6ème hypothèse émise, quatre pages de versions alternatives de … Lire la suite ‘L’Affaire La Pérouse’ (2019) de Anne-James Chaton : voilà comment cela a pu se passer

W.G. Sebald, Patrick Deville et Tanguy Viel : du bon voisinage

Devenir lecteur est l’œuvre d’une vie. Non pas seulement lire des livres, mais lire la bibliothèque, les grands morts et les contemporains, emprunter les chemins de traverse, découvrir les connexions secrètes, les souterrains cachés qui relient les textes. Patrick Deville, L’étrange fraternité des lecteurs solitaires, Seuil, p. 40-41 Quelquefois, par fatigue ou bien au contraire … Lire la suite W.G. Sebald, Patrick Deville et Tanguy Viel : du bon voisinage

‘David Copperfield’ (1849-50) de Charles Dickens et ‘Construire une maison’ (1906) de Jack London : habiter dans un bateau

Dans le souvenir de nos bibliothèques, deux œuvres peuvent être ainsi reliées par le hasard d’un navire (…) Patrick Deville, L’étrange fraternité des lecteurs solitaires, Seuil, 2019, p.51 Publié en 19 livraisons mensuelles en 1849-50, alors que Dickens est au sommet de sa gloire. Lu dans la traduction de Sylvère Monod pour Flammarion de 1978, … Lire la suite ‘David Copperfield’ (1849-50) de Charles Dickens et ‘Construire une maison’ (1906) de Jack London : habiter dans un bateau