‘Michael chien de cirque’ (1917) de Jack London : voir l’océan pacifique s’engouffrer dans la chambre

Lu, comme une bonne partie des œuvres de Jack London, dans l’édition Libretto (2004 pour cet ouvrage), et dans la traduction de Louis Postif et Paul Gruyer. Michael chien de cirque n’a pas la force des deux autres romans majeurs de London consacrés à des chiens, le diptyque L’Appel sauvage / Croc blanc. La raison … Lire la suite ‘Michael chien de cirque’ (1917) de Jack London : voir l’océan pacifique s’engouffrer dans la chambre

‘L’Appel sauvage’ (1903) de Jack London : des impulsions irrésistibles s’emparaient de lui

Livre étendard de Jack London, avec Croc blanc, son miroir non moins brillant, longtemps mal traduit, jusque dans son titre, lu ici dans son édition chez Libretto de 2003 orchestrée et préfacée par Michel Le Bris. Livre qui, sous son faux titre, continue d’être lu par les collégiens de France, parfois trop vite présenté comme … Lire la suite ‘L’Appel sauvage’ (1903) de Jack London : des impulsions irrésistibles s’emparaient de lui

‘La Montagne morte de la vie’ (1967) de Michel Bernanos : un monde à l’envers

Paru chez L’Arbre vengeur en 2017, réédition d’un roman de Michel Bernanos (fils de Georges) publié pour la 1ère fois en 1967, La Montagne morte de la vie s’inscrit dans un ensemble de quatre textes fantastiques, dont Ils ont déchiré Son image (courte nouvelle comprise dans cette publication, qui se situe dans un monde médiéval … Lire la suite ‘La Montagne morte de la vie’ (1967) de Michel Bernanos : un monde à l’envers

Dans les eaux du grand nord (2016) de Ian McGuire : voyez l’homme.

Premier livre de Ian McGuire traduit en France, par Laurent Bury, aux éditions 10/18, en 2017, un an après sa première publication en langue anglaise. McGuire, écrivain anglais, a enseigné à Manchester et donne des cours de Creative Writing aux USA. On se dit d’abord qu’il faut s’attendre à un énième rejeton du Moby Dick … Lire la suite Dans les eaux du grand nord (2016) de Ian McGuire : voyez l’homme.

‘Le Loup des mers’ (1904) de Jack London : vaisseau fantôme

Notes, manuscrites puis tapuscrites, sur Le Loup des mers (The Sea-Wolf, 1904) de Jack London, publié aux éditions Phébus Libretto (2017 pour cette édition), traduit de l’anglais par Louis Postif, traduction reprise par Paul Gruyer, Philippe Gerval et Isabelle Philippe. Suite au clavier : Toute la dimension fantomatique du livre s’explique peut-être par l’introduction sous … Lire la suite ‘Le Loup des mers’ (1904) de Jack London : vaisseau fantôme