‘Michael chien de cirque’ (1917) de Jack London : voir l’océan pacifique s’engouffrer dans la chambre

Lu, comme une bonne partie des œuvres de Jack London, dans l’édition Libretto (2004 pour cet ouvrage), et dans la traduction de Louis Postif et Paul Gruyer. Michael chien de cirque n’a pas la force des deux autres romans majeurs de London consacrés à des chiens, le diptyque L’Appel sauvage / Croc blanc. La raison … Lire la suite ‘Michael chien de cirque’ (1917) de Jack London : voir l’océan pacifique s’engouffrer dans la chambre

Livres lus en septembre 2020

Le Vagabond des étoiles (1915) de Jack London aux éditions Libretto (2000) Les Morts concentriques de Jack London aux éditions Retz-Franco Maria Ricci (1978) Chronique des branches d’Adonis aux éditions Orphée La Différence (1991) Inspirations méditerranéennes (1933) de Paul Valéry aux éditions Fata Morgana (2020) L’Homme aux trois lettres de Pascal Quignard aux éditions Grasset … Lire la suite Livres lus en septembre 2020

‘L’Appel sauvage’ (1903) de Jack London : des impulsions irrésistibles s’emparaient de lui

Livre étendard de Jack London, avec Croc blanc, son miroir non moins brillant, longtemps mal traduit, jusque dans son titre, lu ici dans son édition chez Libretto de 2003 orchestrée et préfacée par Michel Le Bris. Livre qui, sous son faux titre, continue d’être lu par les collégiens de France, parfois trop vite présenté comme … Lire la suite ‘L’Appel sauvage’ (1903) de Jack London : des impulsions irrésistibles s’emparaient de lui

‘Il rêve, et autres contes’ (vers 1870) de Odilon Redon : bleu foncé mélangé de brun

Outre son recueil de pensées, A soi-même, le peintre Odilon Redon (1840-1916) a composé un ensemble de dix contes, qu’il n’a pas lui-même pensés comme un tout à publier mais qui nous furent proposés comme tel par les éditions Libretto en 2016 dans le présent volume. Plusieurs sont d’inspiration autobiographique, où le peintre évoque par … Lire la suite ‘Il rêve, et autres contes’ (vers 1870) de Odilon Redon : bleu foncé mélangé de brun

Livres lus en mai 2020

Martin Eden (1909) de Jack London, aux éditions Libretto, 2010 L’Oncle aquatique, et autres récits cosmicomics (1965) d’Italo Calvino, aux éditions Gallimard (2015) Nous avons tué Stella (1958) de Marlen Haushofer, aux éditions Actes Sud, 1999 Dans la mansarde (1969) de Marlen Haushofer, aux éditions Actes Sud, 2019 L’or (1925) de Blaise Cendrars, aux éditions … Lire la suite Livres lus en mai 2020

Livres lus en mars 2020

Nerrantsoula (1927) de Panaït Istrati aux éditions Gallimard, « L’imaginaire », 2009 Penser/Classer (1985) de Georges Perec aux éditions du Seuil, « La Librairie du XXIe siècle », 2003 Des pas dans la neige, aventures au Pakistan (2010) d’Erik L’Homme, aux éditions Gallimard, « Pôle fiction », 2016 Contes d’Ovide (1997) de Ted Hugues, aux éditions Phébus, « d’aujourd’hui étranger », 2002 La … Lire la suite Livres lus en mars 2020